Vous êtes ici : accueil

Accueil

A la une


Tiken Jah Fakoly

visuel de l'événementLe chanteur ivoirien règne depuis bientôt 20 ans sur l’actualité de cette musique dont il a su régénérer l’esprit originel avec une incroyable énergie, comme en témoignent une dizaine d’albums, la plupart certifiés d’or ou de platine, et des tournées triomphales à travers le monde.

Avec "Dernier Appel", son nouvel album, Tiken a peut-être lâché l’épée de l’officier pour s’emparer du porte-voix de l’indigné (African Revolution, 2010), mais c’est bien toujours la même bataille qu’il mène. Celle en faveur d’un continent, l’Afrique, dont il harangue sans relâche les peuples afin qu’ils lâchent les armes et s’unissent.

Enregistré entre Bamako et Paris, "Dernier Appel" est un nouvel assaut de chansons qui révèlent un artiste dont le niveau de conscience a mûri dans la fidélité à ses idéaux de jeunesse et s’est solidifié au contact des épreuves qu’il a personnellement traversé...

Toujours accompagné par son groupe, les indestructibles Djelys, et assorti de quelques duos prestigieux (Alpha Blondy, Nneka, Patrice), "Dernier Appel" est surtout une énième piqûre pour nous rappeler qui est encore le chef de fil du reggae roots aujourd’hui.

Renseignements et tarifs : www.le-phare.org

Jeudi 6 novembre au Phare. Ouverture des portes à 20h.


"Hervé Vilard et nous"

visuel de l'événementOn se souvient bien sûr de son immense succès Capri c’est fini. On connaît de lui Fais-la rire, Champagne, Rêveries, Je l'aime tant… et surtout les trois tubes Nous, Reviens, et Méditerranéenne, composés par Toto Cutugno. Didier Barbelivien, Michel Fugain, Danyel Gérard ou encore Jacques Revaux entre autres, ont également composé pour lui.

Accompagné d’un trio (Batterie, Piano, Basse), Hervé Vilard renouvelle la belle histoire présentée au Théâtre de Dix Heures autour des textes de Louis Aragon, Marguerite Duras, Jean Genet, Leo Ferré, Serge Gainsbourg, Guy Béart, Maurice Fanon, Jacques Prévert, Jean-Roger Caussimont… en plus de ses propres succès.

Hervé Vilard débute sa carrière au début des années 60 aux côtés de Michelle Torr et de Christophe avec lesquels il partira en tournée. Capri c’est fini est le tube de l’été 1965. Sous le parrainage de Dalida, il devient une star de la musique française. Il fait partie de l'écurie Claude Carrère de 1970 à 1974. En 2006, paraît chez Fayard son autobiographie, L’Âme seule.
Puis Le Bal des papillons en 2007. Un troisième livre est en préparation qui devrait paraître sous le titre "Du lierre dans les arbres".


www.hervevilard.com - billetterie en ligne

Vendredi 7 novembre à 20h30 à L'Escale. Tarifs : 25 €/ 20 € Tournefeuillais / 15 € réduit.
Renseignements auprès de la billetterie du service culturel tél. 05 62 13 60 30


Ça c'est passé ce week-end à Tournefeuille

visuel de l'événement 

Le concert de Jacques Schwarz-Bart dans le cadre du festival "Jazz sur son 31"