Schubert, La Jeune Fille et la Mort - Orchestre de Chambre de Toulouse

L'Escale
22/10/2020 - 23/10/2020

Gilles Colliard, violon

Comme la plupart des romantiques, Schubert éprouve une certaine fascination pour la Mort. La musique de son quatuor décrit l’ambivalence des sentiments de la jeune fille qui tout à la fois souhaite résister à la Mort et s’y abandonner.

Gustav Mahler sera le premier à proposer une version orchestre parmi les plus célèbres du second mouvement, qui illustre la diversité de ces sentiments humains ; l’Orchestre offre ici sa propre version pour orchestre de chambre.

Saint-Saëns avec sa danse macabre joue à avoir peur. Enfin, le sublime Locatelli, nous fait passer de l’accablement du deuil à la certitude d’un commencement. Voilà un programme très poétique, finalement très optimiste !

Jeudi 22 et vendredi 23 octobre à 18h30 à L'Escale
Durée 1h30
Tout public
Tarifs : 26€ / 21€ réduit / 5€ moins de 26 ans / gratuit moins de 16 ans
Réserver en ligne

 

 

Franz Schubert (1797-1828)
La Jeune Fille et la Mort

Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Danse Macabre
Gilles Colliard, violon

Pietro Locatelli (1695-1764)
Symphonie funèbre

Le thème de la Jeune Fille et la Mort prend racine dans le mythe de Perséphone, fille de Déméter enlevée par Hadès dieu des enfers, qui symbolise le rythme des saisons, et qu’illustrent de nombreuses peintures de la Renaissance.

► Plus d'infos sur www.orchestredechambredetoulouse.fr

 

À la une

Accès rapides