Regarder le périurbain

Culture
04/12/2021
15h30

Il existe une grande différence entre voir et regarder. Voir c’est activer son regard. Regarder c’est vivre le monde dans toutes ses dimensions. A travers l’objectif de son appareil photo Jacques Camborde nous invite à regarder le périurbain, son périurbain, à déambuler dans les nappes pavillonnaires et à faire l’expérience sensible de l’observation d’un paysage : « qui n’est s’est pas fait d’un seul coup, d’un seul, qui s’est constitué pas à pas, et qui n’arrête pas de se fabriquer. Comment entrer dans sa danse, c’est-à-dire son existence ? » (Brisson, 2007). La photographie et les images d’une manière générale, tout du moins leurs fabrications, nous embarquent dans le voyage, dans un parcours du monde qui fait appel à tout le corps. Les yeux, le nez, les oreilles les pieds et les mains enregistrent, arpentent, sentent, saisissent tout ce qui les entoure. A travers l’exposition photographique de Jacques Camborde, nous parlerons d’images de paysage, d’une activité photographique qui s’inscrit dans une tradition de géographie prussienne pour laquelle l’activité́ de voyage acquiert une valeur essentielle dans le processus de production des savoirs géographiques.

Samedi 4 décembre à 15h30. Médiathèque.

Introduction sur la notion de paysage Jacques Camborde, auteur photographe

Puis Olivier BORIES

Maître de conférences - Aménagement de l'espace
ENSFEA, UMR CNRS 5193 LISST - Dynamiques rurales
Chercheur associé au Laboratoire de Recherche de l'École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles (LAREP, ENSP)

À la une

Accès rapides