Tchaïkovski - L'âme de la musique russe

Culture
19/10/2021 - 20/10/2021
Mardi 19 et mercredi 20 octobre

Tchaïkovski - L'âme de la musique russe

► Je réserve

Musique classique

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893)
Sérénade mélancolique opus 26
Souvenir d'un lieu cher opus 42
Gilles Colliard, violon

Antonín Dvořák (1841-1904)
Quatre pièces romantiques
Gilles Colliard, violon

Dmitri Chostakovitch (1906-1975)
Symphonie de chambre 

Au début du XIXe siècle, la noblesse russe parle plus volontiers le français que le  russe. Pas ou peu de classe moyenne cultivée. Un peuple laissé dans la misère. En musique, si les traditions populaires sont fortes, en particulier du côté de la musique d'église, il n'y a rien qui concerne la musique savante jusqu'à Glinka (1804-1857). Le mouvement de reconquête culturelle a débuté en littérature avec Pouchkine et Gogol. Il se poursuit en musique avec Glinka qui puise aux sources du folklore russe. Un petit demi-siècle plus tard, Tchaïkovski se déclare « russe jusqu'à la moelle des os ». Mais l'est-il autant qu'il l'affirme ? Conformiste, aspirant à un bonheur bourgeois qu'il ne trouvera jamais, Tchaïkovski éprouve des sentiments très mélangés pour le « Groupe des Cinq ». Son admiration va à Berlioz.

De notre point de vue d'occidentaux, Tchaïkovski correspond à l'idée que nous nous faisons, peut-être à tort, de l'âme slave. Un grand écart permanent entre désespoir et joie frénétique. On retrouve ces contrastes violents dans sa musique, sentimentale parfois à l'excès. Reste l'incontestable talent du mélodiste que vous apprécierez dans les deux pièces pour violon dont Gilles Colliard a fait des versions avec accompagnement d'orchestre à cordes. Si les quatre pièces romantiques de Dvorak sont dans ce même esprit romantique, Chostakovitch nous conduit quant à lui dans une ambiance crépusculaire. Cette symphonie de chambre, tirée du quatuor n°8, est tout simplement sidérante. Il est fréquent qu'à la fin, personne n'ait envie d'applaudir tant l'émotion a été forte. Pour les musiciens, c'est un peu la même chose. Ils en sortent comme hébétés.

https://www.orchestredechambredetoulouse.fr/

Plein tarif : 26 €
Tarif réduit sur présentation d'un justificatif : 21 €
Carte Toulouse Cultures, Carte Sourire, + de 65 ans, demandeurs d'emploi, personnes en situation de handicap, étudiants, groupe (10 personnes et plus), comités d'entreprises
Tarif : 5 € pour les moins de 26 ans, sur justificatif.
Places numérotées

À la une

Accès rapides