Marchés de plein vent

Un marché trentenaire

Le marché dominical de Tournefeuille est une institution vieille aujourd’hui de plus de 30 ans. Le 25 septembre 2016, les étals de l’allée des Sports ont célébré comme il se doit l’engagement de tous ceux qui en ont fait un rendez-vous incontournable au-delà des limites communales. L’événement n’est pas pu passé inaperçu entre une exposition de voitures anciennes, une grande tombola, 1 500 sacs de jute spécialement conçus par la Ville pour l’événement, sans oublier la banda chargée de l’animation musicale.

À ses débuts, le dimanche 16 septembre 1984, le marché du dimanche ne comptait qu’une quarantaine d’exposants derrière la Mairie. “ Il a fallu convaincre le Maire, qui était réticent car il craignait une réaction négative des commerçants de la ville ” se souvient Jean Rebout, ancien adjoint de Bernard Audigé. Il a alors réussi à mieux faire passer son idée en offrant le droit de place aux commerçants de Tournefeuille. Aujourd’hui, il ne viendrait plus à l’idée de personne de nier l’incomparable animation qu’apporte le marché dominical à la commune. Plus de 100 commerçants se pressent chaque semaine à Tournefeuille. “ On a eu jusqu’à 160 exposants ” se souvient Francis Barrabès, autre ancien élu qui a suivi l’histoire du marché durant trois mandats successifs. Commerçant lui-même, il symbolise les bonnes relations des itinérants avec les sédentaires qui voient d’un bon oeil la clientèle de passage. Ainsi, l’idée s’est imposée rapidement. Sont d’ailleurs venus s’y ajouter le marché bio en 2004, qui lui se tient le vendredi après-midi et, plus récemment, en 2013, le marché à la brocante du dimanche matin. Tous deux occupent la place de la Mairie.

Depuis l’ouverture de L’Escale, les dimanches matin ont gagné en animation avec le bistrot dont la terrasse surplombe les étals, et les concerts du marché. Plus récemment, les associations se sont vues proposer de faire des démonstrations place de la Mairie.

Il faut préciser que le marché de plein vent a été victime de son succès. Le déménagement de 2011 vers l’allée des Sports, outre le fait qu’il offrait plus de confort aux chalands, était rendu nécessaire par les nouvelles normes réglementaires qui imposent de fournir eau et électricité aux commerçants forains. De la même manière, il faut aussi songer que dès la fin du marché, il s’agit encore de faire face au nettoyage et à l’enlèvement des déchets organiques et des emballages, qui relèvent désormais de la compétence de Toulouse Métropole.

L’affluence des clients comme des commerçants ne se dément pas. “ Je refuse pratiquement toutes les semaines des demandes de nouveaux exposants itinérants ”, dit l’adjoint qui préside la commission réunissant élus de la Ville et représentants des commerçants chargée de statuer sur toutes les demandes. En lien avec la Police Municipale qui gère le placement, il leur faut veiller au maintien d’un certain équilibre entre les stands alimentaires [à peu près la moitié], les saisonniers et les autres [vêtements, plantes…].

Tout cela concourt au plaisir que chacun éprouve à faire son marché le dimanche ainsi qu’à la réussite de cette célébration festive qui doit beaucoup à l’investissement des commerçants. D’ailleurs, l’idée de renouveler ce type d’événement de manière plus régulière semblait partagée à l’issue de cette belle matinée.

Marchés de plein vent

Tournefeuille bénéficie chaque semaine de la présence de trois marchés de plein vent :

Marché du dimanche matin : le dimanche  matin de 7h à 13h, allée des Sports.

Marché bio : le vendredi de 16h à 20h, place de la mairie.

Marché à la brocante : le dimanche de 7h à 12h30, place de la mairie.

A voir aussi

Les 30 ans du marché

25/09/2016
Le marché de Tournefeuille a fêté ses 30 ans d'existence ! Pour l'occasion les commerçants ont proposé aux usagers du marché de participer à un jeu gratuit avec de nombreux lots à gagner : week-end vacances, restaurant gastronomique, places de spectacle...

lire la suite

 

 

À la une

Accès rapides